made in france #7

Metz

Metz (prononcez [mèss]) : la préfecture du département Moselle et de la région Lorraine. Une ville que j’aime beaucoup. J’y ai vécu un an, lorsque j’ai terminé mon master 2 de traduction. Les photos datent de 2014 et 2015.

Square du Luxembourg

J’avais mon logement cette année-là sur l’île Chambière, près de l’île du Saulcy où se situe principalement l’université de Metz (parce qu’il y a d’autres bâtiments/UFR avec le rassemblement de l’Université de Lorraine avec Nancy, l’IAE ou le technopôle qui se trouvent ailleurs). Près de la Moselle se trouve un petit parc, le parc du Luxembourg.

Bâti dans les années 1870 par les allemands, le temple de Garnison a été construit pour les soldats allemands de confession luthérienne. Aujourd’hui, il n’en reste plus que le clocher.

Port St Marcel

Près du square du Luxembourg, c’est le « quartier St Marcel », avec le port St Marcel. A flanc de Moselle.

La cathédrale St Etienne

Lorsqu’on retourne vers le cœur de ville, on rencontre la cathédrale St Étienne sur la place d’Armes où se trouvent également l’hôtel de ville et l’office de tourisme.

L’histoire de la cathédrale est assez intéressante. À l’origine, il s’agissait d’une simple église : l’église Notre-Dame. Il était prévu de démolir cette église pour reconstruire à cet emplacement une cathédrale digne de la ville de Metz, mais les habitants se sont opposés à la destruction de l’église et il a été décidé d’ajouter une annexe pour l’agrandir en cathédrale. Elle est donc la composition de deux églises.
Elle est construite en pierre de Jaumont, cette pierre jaune caractéristique des constructions françaises, les constructions allemandes étant en pierre grise 🙂

Côté place d’Armes.

La porte Serpenoise

Vestige du rempart romain datant du IIIe siècle, jusqu’au début du XXe siècle au moment de la destruction de l’enceinte, la Porte Serpenoise est l’entrée sud de la ville (construite au XIIIe siècle).

D’autres portes ornent encore les rues de Metz comme la Porte des Allemands, qui servait également de pont sur la Seille (entre le XIIIe et le XXe siècle). Aujourd’hui, il s’agit du plus important vestige des remparts médiévaux messins, témoignage de l’évolution de l’architecture militaire de Metz au Moyen-Âge.

En ville

La poste

L’Hôtel des Postes de Metz a été construit en 1905, donc encore par les Allemands (Neue Oberpostdirektion). Située place du Général-de-Gaulle (ornée d’une petite statue), face à la gare, la poste centrale est un fleuron architectural du quartier impérial de Metz.

La gare

La gare de Metz est également un bâtiment qui vaut le détour ! Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1975.

La première gare, construite provisoirement en bois, est une gare terminus édifiée vers 1850 à l’extérieur des remparts (actuellement place du Roi-George). Cette construction fut détruite par un incendie en 1872, et remplacée en 1878 par l’édifice dénommé aujourd’hui l’ancienne gare. C’est l’administration impériale allemande qui prend, au début du xxe siècle, la décision de la remplacer par une nouvelle gare de plus grande ampleur : l’actuelle gare de Metz (en grès de Niderviller, la fameuse pierre grise).

l’ancienne gare, place du Roi George

Je trouve le travail de la pierre juste impressionnant sur les anciens bâtiments messins, et la gare en est un exemple étourdissant.

L’intérieur aussi est grandiose. J’ai eu l’occasion de visiter une exposition dans le salon d’honneur. Trop beau !

La verrière est impressionnante. Pensez qu’il y a un hall de même taille en miroir par rapport à un long couloir.

Ma photo est floue, je suis dégoûtée, mais j’espère que vous verrez et ressentirez tout de même le génie des architectes de cette gare. Il y avait des cheminées ! Elles sont remplacées aujourd’hui par des grands becs de gaz, c’est pourquoi elles sont bouchées par des parois en verre. Et sur les quais, il y a, à l’extérieur des salons d’attente en brique, les vestiges de fontaines (à boire, des éviers avec des robinets). On prenait soin des voyageurs à l’époque 🙂

La gare de long en large !

L’esplanade

Près de la place de la République, encore des jardins. L’esplanade et une grande place où se déroulent de nombreux événements comme la fête de la musique et les marchés de Noël.

Le parc du lac des cygnes et le plan d’eau

Mon endroit préféré dans Metz. Rendez-vous des pêcheurs, des joggeurs, des cyclistes et des rameurs.

      

Temple neuf

… et des cygnes ! Qui viennent facilement vers vous espérant un peu de pain.

À droite, le Temple neuf, construit début des années 1900, pendant la période allemande.
À gauche, on aperçoit la pointe du clocher du temple de Garnison.

Quartier St Marcel (suite)

Le Pont moyen face au « Temple neuf », en face de la surnommée « rue des kebabs », idéale pour les étudiants puisqu’à 2 min de la fac 🙂

Ile du Saulcy

L’île du Saulcy, site du campus du Metz, est entourée par la Moselle. On trouve à cet endroit un site d’entrainement pour le kayak, le centre nautique et port de plaisance se trouvant à deux ramées de là au niveau du plan d’eau.

A voir aussi…

Parce qu’en une matinée, je n’ai pas fait le tour de Metz, d’autres lieux à voir (recensés par le site de l’office du tourisme de Metz).

Le Musée de la Cour d’Or
Avec des collections historiques gallo-romaine et médiévale, et une collection d’art

 

la Place St Louis
(autre lieu de Marché de Noël 😉 )

 

Le Centre Pompidou
Musée d’art moderne

 

les remparts médiévaux

Magny

La métropole messine est assez resserrée. Il n’y a pas qu’à Metz qu’on trouve de jolis coins pour se promener, mais aussi dans les villes accolées. « Le chemin du gué » à Magny.

Et le Canal de Jouy à Montigny-lès-Metz (également un bon spot jogging 😉 )

METZ by NiGHT

Pour terminer la visite, un petit tour « by night », parce que les illuminations, c’est pas du tout écologique, mais quand même magnifique <3

      

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *