made in Ísland #4

Jar City (Mýrin)

Un film de Baltasar Kormákur, 2006

 

L’inspecteur Erlendur(Ingvar Eggert Sigurðsson) enquête à Reykjavik sur le meurtre d’un homme âgé. On retrouve chez la victime une photo de la tombe d’une petite fille. Cette troublante découverte réveille une vieille affaire de quarante ans. L’enquête emmène l’inspecteur vers Jar City (la cité des jarres), grande collection de bocaux renfermant des organes humains, représentant un impressionnant fichier génétique de la population islandaise.

 

 

 

L’histoire est tirée du roman éponyme d’Arnaldur Indridason. Un inspecteur bourru de la police de ReykjavikErlendur, résoud des crimes. Cette fois-ci, il s’agit du meurtre d’un vieil homme. Il suit avec ses collègues Sigurður Óli (Björn Hlynur Haraldsson) et Elínborg (Ólafía Hrönn Jónsdóttir) la piste d’une photo : la photo d’une tombe. Il s’agit de la tombe d’une petite fille, fruit non désiré d’un viol.

Leur enquête les mène jusqu’à Mýrin (la cité des jarres), véritable collection de bocaux avec des organes, impressionnant fichier génétique de la population de l’Islande, car il est question de génétique et de paternité ici.

 

 

Le film est bien raccord au livre. Ça fait plaisir de voir (et d’entendre) un film islandais 🙂

En plus de l’enquête, on a également droit à l’arrière-plan familial d’Erlendur et on rencontre sa fille Eva Lind (Ágústa Eva Erlendsdóttir).

 

 

L’ambiance est sombre. L’intrigue tient bien en haleine.
Un film à voir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *